Troc n’ Roll – concerts solidaires

Mon discours à l’occasion de Troc n’ roll le 23 octobre 2014

DSC_0015

Chers Amis,

Avant toute chose, je tiens à vous remercier de tout cœur pour votre présence. C’est la première fois que j’organise un événement de ce type et je suis vraiment très touchée par tout le soutien dont vous me témoignez, par votre présence, ce soir.

Mais si vous êtes ici, ce n’est pas que pour me supporter personnellement, c’est également pour soutenir deux causes qui me sont chères : celle du soutien aux sans abris et celle de la promotion de jeunes artistes du Brabant wallon !

Cela faisait un petit temps que je voulais mettre sur pieds un événement festif. Je ne voulais pas faire un simple repas ou encore un bal politique. Je voulais que l’on fasse la fête autour d’une cause solidaire. Et finalement, nous n’avons pas dû réfléchir longtemps avec mon équipe pour trouver ce concept. A l’arrivée de l’hiver, il nous est d’ailleurs apparu comme une évidence !!

Vous le savez certainement, samedi passé c’était la journée internationale de lutte contre la pauvreté. A ce titre d’ailleurs, nous avons assisté à la présentation du plan wallon de lutte contre la pauvreté. Il englobe une série de domaines comme celui de l’énergie, de l’emploi, du logement, et j’en passe. Tous les membres du gouvernement wallon sont concernés par ce plan et doivent répondre à de nouveaux critères pour améliorer le quotidien de nombreuses personnes.

Mais souvent, lorsque l’on pense à la Wallonie, on a tendance à considérer sa plus jeune province, le Brabant wallon, comme une entité privilégiée. Une province où la demande sociale n’existerait pas… Je me trouve d’ailleurs souvent confrontée à des réflexions telle que « Ah un cpas à La Hulpe ? Mais à quoi sert-il ?». Pourtant, la vérité est que la demande sociale dans nos communes ne fait qu’augmenter ces dernières années !

Dans un contexte qui est de plus en plus difficile, je voulais montrer, qu’au delà des actions politiques, les citoyens ne demandent qu’à agir ! Plus qu’une simple présence, ce soir, vous avez chacun amené un vêtement chaud en signe de soutien à deux associations. Mais plus important encore que cet acte de charité, c’est aussi l’occasion de vous faire connaître la seule institution d’accueil de jour des sans abris du Brabant wallon: l’asbl. « Un toit un cœur » située sur LLN. Et c’est également l’occasion de mettre en avant le formidable travail effectué par la croix rouge.

Alors, il est vrai que, souvent, on se soucie de cette problématique à l’arrivée de l’hiver. Dans les parlements, les interventions à ce sujet reviennent chaque année à cette période, et puis on en parle de nouveau plus ! C’est pourquoi, ce soir, je voudrais vous prendre à témoin et m’engager dans ce combat, dans la mesure de mes moyens, à long terme ! Ce n’est pas une promesse de résultat, car les hommes et les femmes politiques qui font des promesses … sont des vendeurs… , mais c’est une promesse d’engagement !! Nous avons d’ailleurs déjà eu l’occasion de nous rendre sur le terrain et d’identifier quelques besoins propres au Brabant wallon. Mardi j’interrogerai le Ministre wallon de l’action sociale concernant la problématique du sans-abrisme en Brabant wallon et nous poursuivrons ensuite le travail.

Mais, je vous l’ai dit au début de mon discours, cette soirée est aussi, pour moi, l’occasion de vous faire découvrir trois groupes de jeunes artistes originaires du Brabant wallon. Nous commencerons par écouter

  • Le groupe Wee, un beau couple de musiciens originaires de Waterloo;
  • Ensuite c’est le groupe Elo Mat n’ Goof. Les membres de ce trio acoustique se sont d’ailleurs rencontrés ici lors des soirées Jam session !
  • Enfin, nous terminerons la soirée en compagnie des Goodbye Ladies, trois gaillards qui vous présenteront leurs nouvelles compositions en avant première ce soir!

Montrons qu’en Brabant wallon, et plus précisément dans des communes dites «huppées», la solidarité compte ! D’ailleurs, quoi de mieux que la musique, …  qui rassemble les peuples depuis des centaines d’années… , pour illustrer cette solidarité ? Elle parle parfois mieux que de long discours 😉

C’est pourquoi je conclus en adressant tous mes remerciements à l’équipe du Rideau Rouge, aux trois groupes de musiciens qui acceptent de jouer pour la bonne cause ce soir, et surtout, à mon équipe, à Nando, pour le travail impressionnant qu’il fournit au quotidien et pour son engagement et à Sophie qui a géré toute la communication de l’événement, qui a fait les affiches, les invitations, qui a coordonné les contacts avec le rideau Rouge, avec les groupes et qui n’a, vraisemblablement, oublié aucun détails

Socialistes ou non, ce soir c’est la solidarité qui prime!

Excellente soirée à toutes et tous !